Les vertus de la paille au jardin

Les vertus du paillage ne sont plus à démontrer tant cette technique se révèle efficace pour favoriser la vie du sol, limiter la corvée de désherbage et d’arrosage. De nombreux matériaux peuvent être utilisés, dans cet article nous nous intéresserons à la paille ! En plus d’être facilement accessible, la paille présente l’énorme avantage d’être très bon marché.

Les nombreux avantages de la paille au jardin

Le paillage avec de la paille agricole rend presque inutiles les tâches les plus ingrates du potager : bêchage, désherbage et arrosage, mais pas seulement !

Elle permet de limiter l’arrosage des végétaux : La paille permet de conserver plus longtemps les bénéfices d’une averse ou d’un arrosage. En effet, la paille limite l’évaporation de l’eau contenue dans le sol, notamment pendant les heures chaudes des journées d’été et permet d’éviter l’effet desséchant du vent. Elle permet ainsi de réduire significativement les besoins en arrosage des cultures, et donc de faire de véritables économies d’eau.

Elle limite considérablement le développement des adventices : La paille posée sur le sol en couche relativement épaisse, généralement une dizaine de centimètres (suffisante pour ne plus laisser filtrer la lumière), empêchant ainsi la plupart des herbes indésirables d’envahir les cultures. Elle épargne alors au jardinier de nombreuses séances de désherbage…

Elle améliore significativement la vie du sol et sa fertilité : La paille sert aussi d’abris pour de nombreux insectes auxiliaires qui s’y réfugient. Ces insectes sont de précieux alliés des jardiniers puisqu’ils maintiennent un équilibre dans le jardin et empêchent la prolifération des ravageurs. Le paille se décompose peu à peu au contact du sol humide sous l’action des bactéries, puis est progressivement incorporé au sol par les vers de terre et la micro-faune du sol, rendant ainsi le sol plus meuble et plus fertile.

Elle évite l’érosion du sol par un couvert protecteur : La paille forme une véritable couverture protectrice en permettant de ne pas laisser le sol à nu entre les cultures. Elle régule la température du sol et évite de trop fortes fluctuations, très néfastes pour la croissance et la santé des plantes. Elle assure une protection efficace contre les pluies battantes, le gel et le vent et permet donc fortement de limiter l’érosion et le ruissellement.

Elle évite la pourriture des fruits : Les fraises, les courgettes, les potirons poussent au contact du sol et peuvent souffrir d’une tendance à la pourriture, surtout si le temps est humide. La paille peut être étendue sur le sol autour des jeunes plants dès la plantation, mais c’est surtout au moment où les fruits commencent à se développer qu’elle doit jouer son rôle en leur évitant le contact direct avec le substrat.

Elle protège efficacement les plantes sensibles du froid : La paille est aussi un isolant très efficace. C’est donc tout naturellement qu’elle peut servir au jardin pour protéger les plantes les plus fragiles du froid l’hiver. Les plantes vivaces seront simplement paillées d’une couche bien épaisse autours du pied. Pour les arbustes, le plus simple est de commencer par installer une armature (en grillage par exemple) autour de la plante, de façon à former une sorte de cage. Il ne reste qu’à remplir l’intérieur de paille pour protéger l’ensemble de la ramure de l’arbuste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.